Loading...

Moins d’un parent d’enfant scolarisé sur deux a l’intention de l’envoyer à l’école à partir du 11 mai

Posté le

Le gouvernement a annoncé la semaine dernière une reprise des cours progressive, par tranche d’âge et sur la base du volontariat des parents. Selon les résultats d’une enquête nationale menée par Yoopies, seul 46% des parents ont l’intention d’envoyer leur enfant à l’école à partir du 11 mai. Les résultats varient cependant beaucoup selon la tranche d’âge des enfants et les conditions de travail des parents.

Des disparités en fonction de la possibilité pour les parents de télétravailler et la classe d’âge des enfants

  • 41,72% des parents qui pourront continuer à télétravailler à 100% ont l’intention d’envoyer leur enfant à l’école contre 54,07% des parents qui devront se rendre sur leur lieu de travail à partir du 11 mai. Beaucoup de parents vont remettre les enfants à l’école uniquement parce qu’ils n’ont pas le choix, comme l’indiquent les nombreux commentaires libres des répondants : “Je ne suis pas favorable à un retour à l’école mais en tant que maman solo et sans famille proche, je n’ai pas le choix,” partage ainsi son ressenti une maman.
     

  • Les élèves d’élémentaire seront les plus nombreux à retourner à l’école - 50,27%, suivis par les élèves de maternelle - 47,76%, de collège - 42,52%, et de lycée - 41,61%. De manière générale, les statistiques indiquent que plus les enfants sont grands, plus les parents vont opter pour une reprise des cours à distance, qui semble plus adaptée pour des élèves ayant gagné en autonomie et maîtrisant davantage les outils numériques. Cependant, les enfants de maternelle seront davantage gardés à la maison que ceux en élémentaire. Cette tendance s’explique par la plus grande difficulté des petits jusqu’à 6 ans à respecter les gestes barrière, ainsi qu’à l’importance de l’acquisition des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter…) qui se fait dans les premières classes d’élémentaire.
     

  • Les disparités par classe d’âge se ressentent d’autant plus en fonction de la possibilité pour les parents de télétravailler. En maternelle, les enfants seront envoyés à l’école par 42% des parents qui pourront télétravailler contre 53% des parents qui devront se rendre sur leur lieu de travail. Pour l’élémentaire, les chiffres pour un retour à l’école sont respectivement de 45% avec télétravail possible des parents contre 58% sans télétravail. Pour le collège - 35% avec télétravail et 49% sans télétravail. Enfin pour le lycée - 32% avec télétravail et 52% sans télétravail.

Qui va s’occuper des enfants quand ils ne sont pas à l’école ?

La rentrée scolaire s’étalera sur plusieurs semaines et se fera dans des conditions spéciales, avec pas plus de 15 enfants par classe. Dans ce contexte où les classes seront vraisemblablement divisées en demi-groupes pris en charge à des moments différents, les parents doivent repenser leur organisation. 

  • La plupart des parents indiquent ainsi qu’ils vont continuer à s’occuper eux-mêmes de leurs enfants quand ces derniers ne sont pas à l’école (48,1 %). 

  • Pour les parents qui ne peuvent pas télétravailler, c’est la grande incertitude : 40,08% ne savent pas encore comment ils vont faire garder leurs enfants quand ceux-ci ne sont pas à l’école. “Beaucoup de questions effectivement pour le retour à l'école car mes enfants reprennent le 25 mai et je doit reprendre mon travail le 4 mai, donc pas évident,” exprime sa crainte une maman, alors qu’une autre suggère une “prise en charge par l'école des enfants de la même famille sur les mêmes créneaux.”

  • Enfin, tout en étant une majorité à préférer garder les enfants à la maison face à la menace de l’épidémie, 59,72 % des parents considèrent qu’il n’est pas possible de concilier télétravail et garde d’enfants

Infographie : Travail et reprise progressive de l'école